Avant de se lancer


  • administrators

    Notions à bien avoir en tête avant de se lancer

    1. Nous démarrons petit

    Au démarrage, vous ne pourrez dégager qu'un complément de salaire. L'objectif est d'avoir un bon taux horaire. Du type "travailler deux heures et gagner 50 €".

    Nous préférerons prévenir que guérir : au tout début, du côté du groupement d'achat naissant, vous aurez l'impression de jouer à la dînette, beaucoup de petits montants qui feront le complément de salaire. Vous disposerez d'outils vous permettant d'organiser une distribution efficace et rémunératrice ( factures auto-entrepreneur générées automatiquement, suivit des distributions...).

    Nous pensons qu'un groupement d'achats dans les mains de la population, c'est une grande idée. Nous aurons à terme, dans nos mains, un outil puissant et performant.

    D'abord la dînette, puis les plats... puis le banquet. Soyez patients.

    En plus du groupement d'achat national, vous pourrez utiliser le système pour organiser l'arrivée de produits locaux dans votre village.

    Vous pouvez de ce côté tenter assez facilement des "coups". Par exemple, contacter un producteur, lui demander le tarif qu'il proposerait pour l'achat et la livraison de 100 sacs de X, lancer l'annonce. S'il y a suffisamment d'acheteurs, la commande est validée et vous touchez 100 x votre prestation de distribution (10 % recommandé). Le tout est de pouvoir stocker le produits pendant une journée ou deux.

    1. Nous augmenterons graduellement la voilure

    Nous avons créé un système qui fonctionne parfaitement sur le premier relais. En fonction des retours d'expérience, nous modifierons, améliorerons et optimiserons ce système.

    Nous augmenterons la voilure ( nombre de relais et nombre de produits proposés) uniquement lorsque nous aurons eu suffisamment de retours d'expérience et qu'il sera jugé performant par les X premiers animateurs de relais.


Se connecter pour répondre